El Chaltén

El Chalten est décrite comme « La capitale nationale du trekking ». Et en effet, de nombreux randonneurs ont choisi la destination, tout comme nous !

Ce petit village a été crée dans les annėes 80, pour répondre à la demande des marcheurs de plus en plus nombreux. Le village est au milieu des montagnes, à 400m d’altitude, mais au climat plutôt rude !! Des hôtels, des guesthouses, des bars et des chemins de rando !

Le Fitz Roy

Ici, facilement accessible, on découvre des paysages à couper le souffle lors des moindres randonnées. Du coup forcement, on est pas les seuls… Pourtant la saison touristique touche à sa fin ! Le Fitz Roy culmine à 3405m. La randonnėe se termine à 1200m dans un vent violent et froid !

Les conditions ne sont pas obtimums, mais c’est aujourd’hui ou jamais, les jours suivant sont pires. On commence sous les nuages.

Au bout de 5 kms, voilà le Fitz Roy qui se dévoile juste à peine ! Il faut le mériter !

Les derniers kms avec le denivelé se termineront à la queue leu leu… Ce n’est pas ce que l’on préfère, mais l’endroit en vaut la peine !

Le Fitz ne nous fera pas l’honneur de sortir la tête des nuages une fois en haut !

C’est lors de la redescente et une fois abrité du vent, pendant le pique-nique, que nous aurons le plus beau point de vue !

Lago Torres

Un zorro, comme il l’appelle ici.

Une fois arrivée, impossible de profiter, le vent souffle tellement fort qu’il ne nous permet pas de tenir debout ! Ici en face du glacier, nous sommes à 600m d’altitude (non non il ne s’agit pas d’une erreur, c’est bien 600m…).

Chorillo del Salto

Premier jour de pluie depuis le début ! Tant pis, petit balade quand même, et comme le vent souffle fort, ça sèche vite !

Départ à 21h50 d’El Chalten, après avoir passé une bonne journée avec des français, direction la frontière chilienne en bus. On doit arriver à 8h20, parfait ! Pendant la nuit le bus passe sur des route non goudronnées, fait quelques arrêts, puis à 7h15, bruit de féraille sur la route. Le bus s’arrête… petit problème ! Heureusement, il repart au bout de 45 minutes, mais à 47 kms/h et il nous reste 300 kms ! 🔧🛠 En plus, on a rien à manger… ça va être long ! 11h, un café et petit gateau sont donnés. Le copilote n’avait pas de récipient pour servir l’eau chaude, il a donc pris notre thermos ! L’équipe de choc… Arrivée au final avec plus de 4h de retard.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s