Bilan d’un mois en Argentine

Pour ceux qui seraient un peu perdus avec la géographie, voilà de quoi vous aider ! Nous avons fait le Nord/Est, et le Sud/Ouest pour le moment (pas Ushuaïa).

Un petit mot sur nous 🤸‍♂️ 🤹‍♀️

Le rythme manger tard, coucher tard nous a rattrapé malgré nous ! Du coup on commence à fatiguer et nos nuits ne sont pas aussi bonnes qu’au début !

Le pays est grand, mais ça, on le savait ! Depuis le début, sur le territoire sud américain, déjà plus de 8480 kms parcourus, en bus et 1 vol. Nous avons marché sur des sentiers 110 kms, sans compter les va-et-vient entre stations de bus / hébergements… 30 kms à vélo. 0 à cheval, mais on espère que ça va changer (surtout Max) !! 🏇

Nous avons changé 22 fois de lit. Beaucoup de logements chez l’habitant. C’est pratique, on utilise la cuisine pour le petit-déjeuner, pour préparer le pique-nique et pour le dîner. On se sent comme chez nous (enfin presque). La propreté varie beaucoup d’un endroit à l’autre, mais les gens sont toujours très sympas. Quelques fois en auberge de jeunesse, bien aussi pour profiter de la cuisine, un peu moins quand les voisins de chambres sont bruyants. Dès qu’on peut, une petite maison indépendante, pour faire un barbecue !

5 nuits en bus. Plateaux repas plus ou moins copieux après 21h, 1 fois un petit déjeuner servi.

4 passages frontières.

Nos sacs à dos en font rêver plus d’un ! Celui d’Elo environ 6 kg et celui de Max environ 8 kg ! Veuillez noter que chacun porte ses affaires ! Un petit sac d’appoint avec l’eau, le thermos et la bouffe quand on a besoin de faire des provisions.

L’incontournable dont on ne se séparerait pas ; Pour Elo son masque de nuit offert par Sophie et Max son buff merino ! Et tous les 2 ; le thermos !

Un petit mot sur le pays 🇦🇷

Les gens sont adorables. Il faut par contre faire l’effort de les aborder en espagnol, même si on le maîtrise mal, (ce qui est notre cas), ils vont alors tout faire pour t’aider.

Le pays est cher… Les restaurants, on évite, sinon on va rentrer bien plus tôt que prévu, mais pas question de passer à côté des spéciliatés locales. Entre autre la milanesa. Sorte d’escalope fine (de boeuf, de poulet) panée.

On aura croisé une quantité incroyable de paysages variés et des choses jamais vues jusque là, ainsi que des animaux nouveaux pour nous !

Les gens aiment se retrouver souvent pour manger ensemble. C’est alors l’occasion de partager un barbecue.

Toutes les maisons disposent d’une Parilla (barbecue). En appartement aucun problème, elle est sur le balcon.

Les transports en commun (hors B.A), ne sont pas très adaptés et pas fréquents… On aura passé énormément de temps à les attendre et on aura parcourus beaucoup de kms à pied faute de moyen de transport !

On peut rouler des centaines de kilomètres en ne croisant rien ou presque… Quelques guanacos au mieux !

Les gens adorent se prendre en photo dans un endroit touristique, avec leur maté. Et bien entendu dans les magasins, il y a un rayon complet d’herbe à maté.

Il est temps de quitter l’Argentine pour remonter petit à petit le Chili. On y reviendra à la fin du mois de mars et cette fois-ci au Nord ! 🌎

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s