Machu Picchu

Il s’agit d’une ancienne cité Inca du XVe siècle, perchée sur un epron rocheux. C’était un lieu de vie de l’empereur Pachacutec et/ou un sanctuaire religieux. On y trouvait une zone agricole, avec des cultures en terrasse, une zone religieuse et une zone urbaine.

Situé à 6h de route de Cusco, il faut être vraiment très accroché pour s’y rendre… Nous avions la possibilité de le faire en trek, mais il y a tellement de monde, que nous décidons de le faire en minibus sur 2 jours.

Notre chauffeur une fois de plus doit être un pilote déchu. L’aller ne sera rien comparé au retour… Quelques frayeurs sur cette route où nous passerons un col à plus de 4000m, puis longerons une vallée sur un chemin très étroit, avec en fond la rivière.

Le minibus nous dépose à Hidroelectrica, d’où nous devons longer les rails à pieds sur 12 kms pour nous rendre à Agua Caliente. Cette ville ressemble à la Suisse. Des gros hôtels, le train qui la traversent et des touristes.

Le deuxième jour sera consacré à la montée jusqu’au Machu Picchu. Départ à 4h20 de l’hôtel pour arriver devant l’entrée. Une longue queue ou chacun attend son tour. Il est un peu moins de 5h du matin. Ici tout est cher, prendre le train sur 12 kms coute 20$, monter au Machu Picchu en bus coute 24$. Nous, se sera à l’aide de nos pieds que nous nous rendrons la haut. Des escaliers y mènent et c’est les uns derrière les autres que nous marcherons 1h pour y arriver. Aucune fraîcheur ne se fait sentir, l’air est humide et il fait très lourd. Deuxième queue pour valider le ticket et nous y voilà. Nous avons vu tellement d’image sur tous les livres d’histoire, qu’il est un peu surréaliste d’être ici.

L’endroit est inondé de touristes. Nous suivrons une visite un peu moins d’une heure puis direction la montagne du Machu Picchu situé 500m plus haut. Ici 2 montagnes entourent le site, Huayna Picchu, la plus célèbre, mais dont il faut réserver des moins à l’avance et la montagne, que nous avons réserver la veille. Heure précise à respecter pour la montée et la descente. C’est stricte ici ! Le temps se voile mais nous sommes confiants, nous allons l’avoir notre vue rêvée !

Arrivée au sommet après encore 1h d’escaliers et quelques endroits vertigineux. Voilà la vue à notre arrivée…

On y croit toujours, nous ne sommes pas venus jusque là pour ne rien voir ! On prend le temps de casser la croûte et la récompense commence à pointer le bout de son nez !

Ce n’est pas le tout, mais tout le chemin inverse nous attend pour retrouver le bus en milieu d’après-midi ! 👟

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s