Trek Sud Huaraz

Nous voulions un trek peu frequenté, hors des sentiers battus. Nous sommes servis, à part des gardiens de bêtes, des vaches et des vigognes, nous ne croisserons personnes.

Nous partons avec Humberto, notre hôte, qui est également guide, accompagné de Jilbert, jeune de 17 ans, qui projete de le devenir également.

Notre taxi nous dépose à 3400m d’altitude, à la sortie d’un petit village.

Maison traditionnelle en montagne

La première journée sera plutôt tranquille. Nous partons avec un soleil radieux, pas un nuage, ça s’annonce bien ! En route pique-nique préparé par Gladys, puis les quelques derniers kilomètre pour arriver à notre camp à 4050m, parmi les vaches.

Pas eu le temps de finir de monter la tente, que la pluie fait son apparition. Elle ne s’arrêtera pas avant 17h30, heure du dîner. On passera plus de 4h dans la tente… Qu’est ce que le temps est long dans une tente !

🌫 ~ 🌫

Le lendemain heureusement le temps se lève. Le soleil pointe le bout de son nez. Petit-déjeuner, on remballe tout, c’est humide, mais tant pis on fera sécher tout ça tout tout à l’heure, au 2eme campement !

Journée pentue pour atteindre un col à 4620m. Les vigognes nous surveillent. Redescente pour atteindre notre lagune surplombée d’un glacier, pour la nuit. Rebelote on monte la tente, on déjeune et la partie de pêche tant attendue commence entre les gouttes. Pas de canne, juste un fil et un bouchon au bout. Humberto nous montre la technique, il est pro en la matière. Max s’en donne à coeur joie pendant plus de 3h. Au final, la plus part des truites se sont fait la belle avant de sortir de l’eau et les autres lui auront échappé des mains ! Heureusement nous avons des pâtes pour le dîner !!! Puis comme la veille on finira la journée sous la tente, entre le tonnerre, la grêle et la pluie… Nuit fraîche et humide puisque les affaires n’auront pas pas séchées au soleil, puisqu’il n’y en a pas…

🌫 ~ 🌫

Nevado Shacsha

Après une courte nuit de sommeil, car oui, il est autant difficile de dormir dans une tente ici que chez nous… La tente est toute gelée. Après le petit dejeuné, nous remettons la partie de pêche. Hier Humberto en a pêché 8, nous 0. Au final apres 2h, nous toujours 0 et Humberto 3 de plus !

Le ciel sans nuage ne durera pas. Nous entamons notre dernier jour de marche, avec uniquement de la descente. Passage à coté des troupeaux de brebis, vaches et cheveaux.

Cordillère Blanche
Cordillère Noire

La haute montagne laisse place à la partie agricole des campagnes. En chemin les gens en train de récolter donneront un enorme sac de patate à Humberto. Le diner est du coup tout consituté. Ce sera soupe en entrée, suivi des truites avec frites. Encore un délice pour notre dernier repas, accompagné d’un verre de Malbec du Pérou.

Dernière nuit dans cet endroit ou nous nous sommes senti accueilli comme chez nous. Une de nos meilleures adresses du voyage, sans compter la gentilesse de toute la famille.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s