Communauté San Francisco – Chimborazo

Départ de Cuenca direction Riobamba. On s’attendait à faire 3h de route, mais finalement on s’est bien planté et c’est le double pour y arriver ! Ici nous logerons dans la communauté de San Francisco, à quelques kilomètres de Riobamba.

Il s’agit d’un hébergement touristique mis en place par un curé francais il y a 20 ans, pour apporter une source de revenus à la communauté et proposer une alternative de travail aux femmes. En effet, en Equateur être une femme et indigène à la fois, n’est pas la meilleure chose qu’il soit. Le schéma traditionnel est le suivant : mariée à 16 ans, premier enfant à 17 ans, puis travail dans les champs, s’occuper des bêtes, transporter des charges lourdes sur le dos, travailler à la maison et s’occuper des enfants, tout cela du matin au soir. Elle est, de plus, dépendante financièrement de son mari et n’a pas le droit de décision. Une vie difficile à comprendre à notre époque et en complète opposition avec ce que nous avons vu dans les villes.

Ici, c’est Lucie, 20 ans, qui gère l’établissement et prépare des repas délicieux. Une très bonne alternative pour elle, qui envisage de gagner de l’argent avant de reprendre une école de cuisine et de fonder une famille.

Dans le village, tout le monde à le sourire aux lèvres et une salutation pour nous. Nous passerons un excellent moment dans cet endroit au vert et au calme.

Le Chimborazo, plus haut sommet et volcan du pays.

A notre arrivée au pied à 4300m d’altitude, nous ne voyons pas à 5m. Le vent souffle, le brouillard est présent partout. Le but étant tout de même d’entrapercevoir son majestueux sommet… Pendant la montée nous croiserons uniquement des vigognes paisibles.

Nous atteignons tout d’abord un premier refuge puis le deuxième et la petite lagune juste au dessus à 5100m. Le ciel se dégage quelques instants avant l’arrivée de la neige. Juste le temps de faire des photos. Nous ne monterons pas plus haut, le sommet se trouve 1200m au dessus et il faut un guide ! Une prochaine fois peut être ! Pour la descente nous prendrons un autre chemin qui nous menera de l’autre coté. Descente sous la pluie, toujours accompagnés des vigognes.

Malgré la météo capricieuse cet endroit est magnifique.

A la fin de la rando nous ferons du stop au bord de la route. La première voiture s’arrête. Finalement il s’agira de stop payant. Encore une fois, nous n’avons vraiment pas de chance avec le stop et peu importe le pays…

Marché de Guamote

À 45 minutes de bus de Riobamba, voilà le plus grand marché à ciel ouvert, vu en Amérique du Sud. De tout, partout et dans toutes les rues, du balais aux fruits en passant par le cochon ! Incroyable ! Puis passage par le marché aux animaux, avec cochons, vaches, moutons, chevaux. Nous arriverons un peu trop tard, mais constaterons tout de même l’ambiance.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s