Trek Quilotoa

Départ à 8h de Latacunga en bus direction Sigchos, à 2h de route.

J1 Sigchos – Islivini

Au loin, Iliniza Nord et Sud, volcans jumeaux.

Tomate de arbol en premier plan, délicieux en jus !

La balade démarre par une descente jusqu’au ruisseau. Pique-nique avec les vaches avant de longer la rivière . Arrivés à une maison avant de traverser un pont, un dame nous demandera 1$, sous prétexte qu’on va traverser « son » pont. Manque de bol on commence à être habitués à ce genre de « racket » et la pauvre dame n’aura rien. Puis belle montée en plein soleil avant d’atteindre la route qui mène au village. Nous ne croiserons personne pendant la rando. A se demander si nous étions seuls à faire ce trek. Ici nous logerons au Llulla Lama Hostel. Tout pour être heureux. Un spa, séances de Yoga, dîner, petit déjeuner délicieux et petite chambre semi privée (la porte est un rideau). Le soir, nous nous retrouvons à 30 dans la salle de resto (et pour une fois pas un français). En fait, tous les gens en trek, étaient dans cet hébergement .

J2 Islivini – Chugchilan

Départ après la séance de Yoga et le petit dej. Le chemin, comme la veille, commence par la descente jusqu’au ruisseau. Puis s’en suit une belle grimpette à travers les champs et les prés des vaches. Re descente jusqu’au cours d’eau principal. Puis forcément remontée raide jusqu’à un belvedere. Ici des jeunes enfants demandent des bonbons ou des sous. Et si nous n’avons rien, ils nous demandent ce que nous avons… Nous discuterons avec un monsieur qui propose de l’artisanat à vendre et nous explique que depuis le passage au dollar (en 2000), la vie est plus difficile pour lui. Il nous restera un bout de chemin sur la route toute neuve avant de trouver un hébergement chez « Mama Hilda Hostel », tenue par une famille dans un endroit au calme au milieu d’un beau jardin. Nous qui nous attendions à dormir en dortoir avec tous les anglophones de la veille, nous nous retrouvons dans un petit chalet avec chambre en duplex ! Le rêve ! Le soir nous ne serons que 8 à table.

J3 Chugchilan – Quilotoa

Tout le monde nous avait dit de partir à l’aube pour espérer bénéficier de la meilleure météo sur la lagune. Nous, on a préférer prendre un bon petit dej avant de partir ! La journée commence encore par une descente, avant d’attaquer une montée raide pour atteindre de nouveau l’altitude du matin. En y réfléchissant bien, nous avons passé 3 jours à remonter ce que nous avions descendu ! Les gens sont beaucoup moins sympathiques que ceux vu jusque là. Puis nous continuons la montée avant la récompense du trek et l’arrivée au point de vue sur la lagune. Le ciel est menaçant, la pluie n’est pas loin. Le vent souffle fort et il fait bien froid ! Après avoir longé la lagune par la droite, nous voilà à Quilotoa, un village communautaire en pleine construction. Nous en profiterons pour se requinquer au resto communautaire, avant notre bus pour Latacungua. On est dimanche, il y a la fête au village de partout avec fanfare. Dommage qu’on soit gelés, sinon on y aurait participé !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s